Wikia Héritage
Advertisement
Ce fut l'un des événements capitaux pendant la lutte entre les Dragonniers et les Parjures. Lorsqu’ils ont découvert que treize des leurs avaient trahi, collaboraient avec Galbatorix pour éliminer le reste de la race, et que rien ne les arrêterait, les dragons étaient furieux. Ils se sont rassemblés, ont conjugué leurs forces pour créer un de leurs enchantements inexplicables. Ensemble, ils ont dépouillé les treize dragons renégats de leurs noms.
Arya parle du Bannissement des Noms à Eragon[src]

Le Bannissement des Noms était un des événements capitaux pendant la Chute des Dragonniers.

Contexte

Quand les dragons se sont rendu compte que treize d'entre eux (les dragons des Parjures) les avaient trahis et qu'ils avaient tenté d'exterminer la race des dragons, ils devinrent furieux. Les dragons combinèrent leurs pouvoirs et grâce à un puissant sortilège, jusqu'à présent inconnu, ils dépouillèrent les dragons des Parjures de leurs noms et de leur capacité à se décrire. Cela comprenait tous les noms, les prénoms, les surnoms, les patronymes, les titres, etc... dans toutes les langues, y compris leurs vrais noms.

Conséquences

dès que les dragons ont eu jeté leur sort, personne n'a pu prononcer le nom des treize renégats; ceux qui s'en souvenaient les ont oubliés et, s'il est possible de les lire sur les rouleaux, les documents d'archives, s'il est possible de les recopier en ne se concentrant que sur un glyphe à la fois, ils ont perdu leur sens.
—Arya[src]

Cela a eu un effet dévastateur sur les dragons des Parjures : ils ne pouvaient plus se définir et perdit lentement leur capacité à penser, devenant ignorants et rien de plus que des bêtes sauvages. Au moins cinq des treize dragons et plusieurs parjures sont tombés dans la folie.

Les dragons ne pouvait plus exprimer leurs opinions personnelles, ils n'étaient plus en mesure de dire ce qu'ils aimaient et ne pouvaient plus se décrire eux-mêmes. Les seuls dragons ayant échappés au Bannissement des Noms sont Jarnunvösk, le premier dragon de Galbatorix, et Shruikan, qui a été contraint à servir la folie de Galbatorix.

Anecdotes

  • Le Bannissement des Noms se prononce "Du Namar Aurboda" en Ancien langage.
Advertisement