FANDOM


La bataille des Plaines d'Ilirea était la dernière tentative des opposants à Galbatorix pour le vaincre et les traîtres avec lui.

Contexte

Galbatorix et les Parjures ont vaincus la puissance combinée de la Confrérie des Dragonniers, des dragons sauvages et de leurs alliés. Vrael a été blessé et s'est caché à la Montagne d'Utgard afin de se remettre de ses blessures subies lors de la bataille de Dorú Areaba. Brom a été sauvé et amené en sécurité chez Ellesméra à la demande d'Oromis. Arrivé sur les lieux, il a tenté de mendier pour une nouvelle épée à Rhunön. Après que cette dernière est décliné sa demande, Brom a lancé une vendetta contre Morzan.

Dans Du Weldenvarden, les elfes s'étaient réunis, alors même que les Dragonniers étaient devant eux à Vroengard. Ils énoncent pour contester Galbatorix dans un dernier effort pour vaincre les traîtres. Menée par le roi Evandar, l'armée marcha sur les plaines d'Ilirea, dans l'intention de venger les Dragons, leurs frères tués, leurs amis, leurs compatriotes et leurs alliés.

La Bataille

La bataille a été désastreuse pour les Elfes et leurs alliés. Le Roi Evander a été tué et les elfes furent vaincus. Vraisemblablement, presque tous les Dragonniers qui ont participé à la bataille ont été tués, marquant la fin de l'âge d'or des Dragonniers. Parmi les anciens Dragonniers, Brom et Oromis sont les seuls à être restés. Mais nous ignorons comment les œufs et les Eldunarí ont survécu au triomphe de Galbatorix dans la Crypte des Âmes pendant plus d'un siècle.

Conséquences

Après leurs victoire, Galbatorix et les Parjures étaient libres d'établir l'Empire. Ils ont lancé des campagnes contre les Nains, traqué tous les derniers Dragons et Dragonniers, et écrasé tout résistance qui s'opposait à eux.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .