Wikia Héritage
Advertisement

On dit « Le dragon de Morzan », « Le dragon de Kialandí », et on ne donne pas leur nom. ils devraient pourtant compter autant que les Dragonniers !
—Eragon se demande pourquoi personne n'appelle les dragons des Parjures par leur nom[src]

Ce Dragon anonyme était le dragon du Parjure Morzan.

Histoire

Ce dragon a éclos à Ilirea quand Morzan, alors âgé de dix ans, s'est présenté devant les œufs de dragons conservés par la Confrérie. Morzan et son dragon furent élevé au rang des apprentis par Oromis et Glaedr aux côtés de deux autres élèves, Brom et Saphira.

Plus tard, le dragon et son Dragonnier jurèrent fidélité à Galbatorix et massacrèrent tous les dragons et les Dragonniers qu'ils croisèrent sur leurs chemins et douze autres confrères ont finis par les rejoindre; abolissant ainsi à la Chute des Dragonniers.

Ce dragon avait un nom autrefois. Cependant, il fut bannis des livres d'histoires et de la mémoire de tous ceux qui l'ont connu à cause d'un événement appelé « Le Bannissement des Noms ». En effet, un puissant sortilège lancé par les dragons des Parjures les dépouilla de leurs noms et plus personne ne pouvait se souvenir de leurs noms.

Bien des années après, le dragon de Morzan devint alors rien de plus qu'une bête sauvage ignorante et incapable de se définir et de penser. Il sera tué en 7984 A.C. par Brom peu de temps après que ce dernier est assassiné Morzan. Il était le dernier dragon des Parjures à mourir.

Caractéristiques

Apparence

Ses écailles étaient rouges comme la lame de Zar'roc, l'ancienne épée de Morzan.

Anecdotes

Fait intéressant, le dragon qui a éclos pour Murtagh (le fils de Morzan), Thorn, était également de couleur rouge; une analogie familiale similaire à celle-ci s'est aussi produite avec Brom et Eragon, car les dragons qui ont éclos pour eux avaient des écailles bleues.

Advertisement