Wikia Héritage
Advertisement
Wikia Héritage
Cet article concerne la guerre entre les elfes et les dragons de 5291 A.C. à 5296 A.C.. Vous êtes peut-être à la recherche de la rébellion de Galbatorix et de ses Parjures ayant aboutie à la destruction de la Confrérie.


S'ensuit alors une guerre très longue et très sanglante, que les deux parties déplorèrent plus tard.
—Brom[src]

Du Fyrn Skulblaka était la guerre entre les elfes et les dragons dans l'Alagaësia qui est à l'origine de la fondation de la Confrérie des Dragonniers.

Contexte

Après leur arrivée dans l'Alagaësia depuis Alalëa, les elfes, une race naturellement fier, firent l'erreur fatale de considérer les dragons, les habitants indigènes de la terre, comme de simples animaux. Alors qu'il chassait un cerf, un jeune elfe naïf a tué un dragon. Les dragons furent fous de rage et ont vengé leur congénère en tuant l'elfe. Ils se sont ensuite réunis et ont agressé la nation elfique tout entière[1].

Pris au dépourvu et malgré leurs efforts pour tenté de mettre un terme aux hostilités, les elfes ne pouvaient pas communiquer avec les dragons et ces derniers n'ont pas cessés d'attaquer. Dans un premier temps, les elfes se battaient uniquement pour se défendre, mais finalement la férocité et la rage des dragons ne leur ont pas laissé le choix. Bientôt, une guerre à grande échelle commença à faire rage[1].

Déroulement

Hélas, le bain de sang ne s'arrêta pas là.
—Brom[src]

La guerre a durée cinq ans, ce fut une période pendant laquelle de grandes pertes ont été subies par les deux camps[1]. La cité elfique Ilirea fut brûlée et abandonnée par les elfes[2]. Une bataille est survenue à un endroit qu'on appellera plus tard la Pierre des Œufs Brisés. Dans le milieu de la nuit, les elfes ont attaqués les dragons dans les montagnes, lieu où ils avaient l'habitude de s'installer. Beaucoup de dragons on été tués et leurs œufs furent détruits[3].

Dans les dernières années, les elfes ont forgés douze Dauthdaertya, des lances enchantées destinées à tuer les dragons[4]. Finalement, un jeune elfe appelé Eragon trouva un œuf de dragon abandonné. Réalisant l'intérêt d'élever un dragon, il a gardé le nouveau-né, qu'il nommera plus tard Bid'Daum, avec lui. Les deux ont formé un lien indissociable et une fois que Bid'Daum eut atteint sa taille adulte, lui et Eragon ont voyagé à travers l'Alagaësia, en agissant en tant que négociateurs entre les deux espèces. À la suite de leurs efforts, des traités furent signés pour apporter la paix dans l'Alagaësia, déchirée par la guerre[1].

Conséquences

Pour être sûr que la guerre ne se reproduise à nouveau, l'elfe et le dragon ont travaillés ensemble pour former la Caste des Dragonniers, une confrérie d'artisans de paix et ambassadeurs entre chaque espèce. Eragon est devenu le premier Dragonnier et la Confrérie gagna vite en importance. Les Dragonniers ont gagnés le respect et plus de pouvoirs que tous les rois de l'Alagaësia[1]. Pour ce qui est des Dauthdaertya, l'histoire des elfes affirme que les lances ont été soient détruites ou perdues[4].

Les humains ont été ajoutés au pacte au temps de la Reine Dellanir, mais jamais les nains, d'où la raison pour laquelle il n'y a jamais eut de Dragonnier nain. Saphira compare les hostilités entre les Urgals et les humains à Du Fyrn Skulblaka. Le peuple des elfes ont décidés de commémorer leur alliance avec les dragons tous les cent ans, durant l'Agaeti Sanghren, qui signifie "Célébration du Serment du Sang" en Ancien langage.

Anecdotes

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Eragon, chapitre 6 : Des nouvelles brûlantes
  2. L'Aîné, chapitre 32 : L'À-pic de Tel'naeír
  3. L'Aîné, chapitre 47 : Œufs brisés et nid bouleversé
  4. 4,0 et 4,1 L'Héritage, chapitre 1 : Dans la brèche
Advertisement