FANDOM


Eragon est le fils de Brom et de Selena. Il est devenu Dragonnier après l'éclosion de sa dragonne Saphira. En devenant Dragonnier, Eragon a redonné vie au temps glorieux des Dragonniers.

Il était l'élève de Brom et d'Oromis. Après être devenu un épéiste accompli et un magicien dans un temps relativement court, Eragon est devenu le champion de la cause des Vardens, et l'ennemi principal de Galbatorix.

Histoire

Avant la naissance d'Eragon, sa mère, Selena s'est enfuie du château de Morzan pour accoucher à Carvahall, pour lui donner une vie meilleure et le protéger de l'Empire de Broddring. Quand elle est arrivée, elle est restée chez son frère Garrow jusqu'à la naissance de son fils, cinq mois plus tard.

Garrow et sa femme Marian ont accepté d'élever le garçon en l'appelant Eragon, à la demande de Selena. Après la naissance de son fils, Selena est rentrée au château de Morzan avant de finalement mourir.

Eragon fut alors élevé par son oncle et sa tante. Avant que sa tante ne décède, celle-ci avait révélé à Eragon que Garrow et elle n'étaient pas ses parents, ce qui a profondément bouleversé le jeune garçon[1].

Dans le cycle L'Héritage

Eragon

Eragon, quinze ans, a grandi dans la ferme de son oncle Garrow, à Carvahall, au côté de son cousin Roran. Sa vie est bouleversée par la découverte d'une pierre bleue dans la chaîne de montagnes voisine, appelée La Crête. Le joyau se révèle être un œuf de dragon.
Ainsi, Eragon devient le dragonnier de Saphira, une dragonne bleue. Or, il est le premier nouveau dragonnier depuis un siècle. Afin de ne pas devoir prêter allégeance à Galbatorix, le roi fou qui plus est dragonnier régnant sur l'Alagaësia, il fuit son village, laissant derrière lui son oncle mort, tué par les Ra'zacs, et la ferme de son enfance dévastée.
Accompagné de Saphira et de Brom, le vieux conteur de Carvahall, il traverse l'Alagaësia à la poursuite des Ra'zacs. Durant son voyage riche en péripéties, il apprend à manier l'épée et à utiliser la magie ; il rencontre Angela, la sorcière, qui prédit son avenir, le chat-garou Solembum, Murtagh ; il affronte des soldats de l'Empire, des urgals, les Ra'zacs, un Ombre ; il sauve l'elfe Arya, qui le mène aux Vardens, le peuple rebelle, hébergé par les nains, sous les montagnes des Beors.
A la fin du roman, gravement blessé par Durza, l'Ombre qu'il vient de tuer, il décide de partir à la recherche du Sage en deuil.

L'Aîné

Eragon, seize ans, quitte les Vardens peu après la mort de leur chef, Ajihad, à qui sa fille Nasuada a succédé, et la disparition de son ami Murtagh. Accompagné du nain Orik et de l'elfe Arya, il traverse les villes des nains, cachées en grande partier sous les montagne des Beors, afin de rejoindre Ellesméra, la capitale elfe plongée au cœur du Du Weldenvarden. Là-bas, il rencontre la reine des elfes Islanzadí et, sous la houlette d'Oromis et de Glaedr, poursuit sa formation de dragonnier au côté de Saphira. Il assiste également aux festivités de l'Agaetí Sänghren durant lesquelles il se voit offrir par les dragons des capacités elfiques. Guéri et pressé d'aider les Vardens, il quitte la cité elfique pour rejoindre Nasuada. A la fin du roman, dépossédé de son épée de dragonnier, Zar'roc, par Murtagh, son frère devenu dragonnier et asservi à Galbatorix, il retrouve son cousin Roran.

Brisingr

Eragon, seize ans, tente d'apprivoiser sa condition de dragonnier et d'affiner son lien avec sa dragonne Saphira, tout en épongeant ses dettes, en tenant ses promesses et autres serments.
Dans ce tome, il aide son cousin Roran à sauver sa fiancée, Katrina, enlevée par les Ra'zacs. Il en profite pour tuer ces monstres. De retour au camp varden, il affronte à nouveau Murtagh, assiste au mariage de Roran, qu'il officie, et modifie le sort lancé à Elva. Il part ensuite pour Farthen Dûr où il appuie Orik lors des débats visant à élire le nouveau roi nain. Sur le chemin du retour, il retourne au Du Weldenvarden. Là, il apprend la vérité sur son père, qui s'avère être Brom, et obtient de Rhunön qu'elle lui forge une nouvelle épée de dragonnier, qu'il nomme Brisingr. Armé à nouveau, il retrouve les Vardens pour de nouvelles batailles. Lié à ses maîtres par le cœur des cœurs de Glaedr, il assiste à la mort d'Oromis et de son dragon d'or, une perte inestimable pour les peuples libres d'Alagaësia.
A la fin du roman, c'est cependant plein d'espoir qu'il se prépare avec Saphira aux prochains combats qui les attendent, devant les mener à Galbatorix.

L'Héritage

Eragon, seize ans, accompagné de sa dragonne Saphira, enchaîne les combats, les meurtres et les sièges dans le but de gagner la capitale de l'Alagaësia où Galbatorix, le roi fou, l'attend. Entre deux batailles, il soigne un nouveau-né de Caravahall, enchaîne les duels avec Arya et s'entraîne sous les conseils de Glaedr, le dragon enfermé dans son cœur des cœurs, qui peine à se remettre de la perte de son dragonnier. Il assiste, impuissant, à la capture de la dirigeante des Vardens, Nasuada et, suivant les dires du chat-garou Solembum, il se rend sur l'île de Vroengard, ancien repaire des dragonniers. Là, il découvre son vrai nom, ainsi qu'un refuge construit par les dragonniers lors de la Chute, et qui contient un grand nombre d'Eldunarí et d'œufs de dragons. Les cracheurs de feu ne sont pas en extinction !

Notes et références

  1. Eragon, chapitre 3 : Histoires de dragon

Notes

  1. Si les indices affirment que Selena est revenue le 23 septembre 7983 A.C., seize ans avant les événements du premier livre et qu'elle aurait donné naissance à Eragon, cinq mois plus tard, ce dernier serait né au mois de février en 7984 A.C.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .